L’aura et les chakras

 

 

 

 

 

 

 

 

Table des matières

L’énergie vitale

L’énergie vitale est appelé aussi intelligence de vieQi (chine) ou Prana (inde).

C’est l’énergie qui anime tous les êtres vivants.

C’est pourquoi il est très important d’en prendre soin. Pour cela, la naturopathie et les autres médecines holistiques proposent un ensemble de règles d’hygiène de vie. 

Lorsque l’on mange, notre corps utilisera l’énergie vitale des aliments solides. L’utilisation de microonde va diminuer de façon importante cette énergie.

Le prana circule dans le corps en suivant des canaux que l’on appelle des Nadis ou Méridiens selon les cultures.

La vitalité est une notion essentielle de toutes les thérapies holistiques (ayurveda,  médecine traditionnelle chinoise, naturopathie…).

Ces approches de santé ont en commun de penser que la maladie est le résultat d’un déséquilibre de la force vitale et que la vitalité est un capital à préserver.

Plus la force vitale est intense, plus elle habite fortement notre organisme, plus elle permet de maintenir notre équilibre intérieur et plus nous sommes en bonne santé.

Au contraire, si l’on perd en vitalité, le corps fonctionne moins bien, les fonctions ralentissent, le corps est en mode compensatoire sur plusieurs systèmes… Et sur le long terme, cela peut provoquer des troubles diverses ou une difficulté à s’adapter au stress, puis des pathologies chroniques.

C’est la porte ouverte à toutes les maladies.

Les cannaux énergétiques

Il est dit que le corps contient 84 000 canaux, parfois 360 000, classés en grossiers, subtils et très subtils. Les canaux grossiers sont les vaisseaux sanguins, les nerfs et le système lymphatique.

Les canaux subtils ne sont pas physiques, mais énergétiques, comme les méridiens du système circulatoire énergétique reconnu en acupuncture. Les canaux très subtils sont les voies du prana très subtil.

Ils ne peuvent être détectés ni mesurés, mais peuvent être expérimentés directement par la réceptivité naturelle et par des pratiquants yogiques qui ont développé la sensibilité nécessaire.

Chakra signifie « roue ».

Les chakras représentent sans doute l’un des aspects énergétiques de l’anatomie les mieux connus en Occident où ils sont souvent utilisés en tant que métaphores pour une croissance psychologique ou spirituelle.

Mais les chakras ne sont pas que des métaphores, ce sont de véritables centres énergétiques du corps. Un chakra est simplement un endroit du corps où se croisent les canaux.

Étant donné qu’il existe des milliers de canaux, il existe de très nombreux chakras.

Toutefois, dans la pratique spirituelle et yogique, on se concentre sur les chakras principaux, lieux où se croisent soit un grand nombre de canaux, soit des canaux principaux.

En imaginant l’entrecroisement de ces nombreuses voies – les canaux rayonnant à partir des intersections – il est facile de comprendre pourquoi les chakras sont représentés par des roues à rayons ou par un lotus dont les pétales forment une roue.

De nombreuses pratiques tantriques demandent au pratiquant de fixer son attention sur des chakras particuliers.

Étant donné que le prana et l’esprit bougent toujours ensemble, diriger l’attention dirige le prana ; le mouvement du prana ne pouvant être séparé de l’expérience.

Les Nadis ou Méridiens

Ida, Pingala, Sushumna et les 7 chakras principaux

Les nadis – mot d’origine Sanscrite – sont des canaux énergétiques dans lesquels circule le « Prâna » (ou Énergie Vitale) selon des règles très complexes, tenant compte des heures, des mouvements solaire et lunaire et de l’état particulier de chaque être humain.

Les nadis : vaisseaux énergétiques Les uns sont spécifiques du Yin et les autres du Yang.

Ils s’entrecroisent pour permettre à l’énergie de circuler librement, et à certains points de contact, d’échange entre ces « vaisseaux » énergétiques, subir les transformations successives et interactions qui vont créer toute la dynamique de l’ensemble.

Les 3 nadis/Méridiens importants

Il est possible d’aller encore plus loin dans la globalisation des nadis.

C’est le pas franchi par les médecines Ayurvédique et Tibétaine qui considèrent 3 nadis importants, reliés directement aux 7 chakras principaux :

  • Ida
  • Pingala
  • Sushumna

Les deux nadis latéraux : Ida et Pingala entourent donc Sushumna et s’entrecroisent en particulier au niveau de chacun des chakras principaux ou se trouvent les nœuds que l’énergie doit dissoudre durant son ascension.

Dans la grande majorité des êtres humains, seule une faible partie de l’énergie circule dans les trois nadis principaux et les chakras.

Éveiller cette énergie subtile par la respiration, par l’évolution de la conscience ou par diverses techniques énergétiques (Reiki, Qi gong, Yoga, … ) permet à son courant d’affluer dans ces centres en les activant.

Par contre, si la circulation est affaiblie ou bloquée, l’individu fera l’expérience de l’abandon, de l’angoisse, de la peur et recherchera dans le monde extérieur ce qu’il a déjà en lui.

De ce fait, il augmentera le blockage de ses chakras, inhibera ses émotions et compensera ses frustrations par une fuite exagéréé dans des activités ou encore un comportement négatif.

Ils sont situés sur le trajet de l’épine dorsale et de la tête et représentent la contrepartie subtile des ganglions du système nerveux sympathique.

Pour comprendre le fonctionnement énergétique de l’être humain, il est nécessaire de connaître ces 3 nadis importants.

A ce jour, plus de 72 000 canaux énergétiques répertoriés à ce jour, forment une sorte de filet ou d’enveloppe du corps. 3 nadis importants sont reliés directement aux 7 chakras principaux.

IDA

Dans le côté gauche du corps, véhiculant l’énergie négative.

C’est l’énergie lunaire, féminine, elle est froide et est reliée au système nerveux para sympathique qui ralentit les fonctions du corps.

Ida est donc le vaisseau latéral qui se situe à gauche de la colonne vertébrale et du canal axial, sushumna.

C’est lui qui régit la force mentale et nos capacités d’intériorisation.

Ida prend son siège au niveau du premier chakra, Mulhadara lui-même situé sur le plancher pelvien.

Remontant du côté gauche de la colonne, il irrigue l’hémisphère droit du cerveau et aboutit dans la narine gauche.

Ida correspond à l’énergie lunaire, notre élément énergétique féminin, l’énergie du Yin. Froide et ascendante, cette énergie est représentée par la couleur bleue.

Ida renvoie aux éléments Terre et Eau.

En influençant le système nerveux parasympathique, ce nadi transmet aux organes les impulsions nécessaires à leur stimulation et à leur fonctionnement.

En irrigant le cerveau droit, Ida est en charge des perceptions psychiques et extrasensorielles.

C’est pourquoi on considère qu’il est à l’origine de nos activités créatives et artistiques, mais qu’il est également un support pour nous aider à nous orienter dans l’espace.

L’énergie froide et lunaire permet d’abaisser la température du corps.

Ida représente notre subconscient, il nous libère de nos peurs et de nos sentiments de culpabilité souvent à l’origine de nos désordres psychiques comme la dépression.

Lorsqu’il y a un déséquilibre, nous nous confrontons à l’ignorance et la paresse et nous réfugions dans un état d’esprit passif tourné exclusivement vers le passé.

PINGALA

Dans le côté droit du corps, véhiculant l’énergie positive.

C’est l’énergie solaire, masculine, elle est chaude et est reliée au système nerveux sympathique qui accélère les fonctions du corps.

Pingala prend sa source à la droite de la colonne lui aussi au niveau du chakra Mulhadara et s’enroule tout comme Ida autour de sushumna, irrigue l’hémisphère gauche du cerveau et aboutit dans la narine droite.

Pingala correspond à l’énergie solaire, le yang, le principe masculin.

Chaude, dynamique et descendante, elle est représentée par la couleur rouge et renvoie aux éléments Feu et Air.

Relié au système nerveux sympathique, pingala stimule l’activité musculaire en libérant notamment l’adrénaline.

Pingala contrôle le rythme cardiaque, active le corps physique et oriente la conscience vers le monde extérieur.

Relié à l’hémisphère gauche il est à l’origine de nos capacités de raisonnement, d’analyse et de logique.

En tant qu’énergie chaude, pingala permet d’augmenter la chaleur du corps et contrôle l’énergie digestive.

Il est aussi régulateur de l’énergie nécessaire au travail et à l’action.

Lorsqu’il est bloqué ou déséquilibré, il provoque des maladies inflammatoires et peut être à l’origine de certains troubles cardiovasculaires ou digestifs.

Il influence alors nos comportements vis-à-vis des autres, nous rendant dominateurs, irritables, excessivement matérialistes, voire agressifs.

SUSHUMNA

Dans le centre de la colonne vertébrale, au niveau de la moelle épinière.

C’est dans ce nadi que s’élève la kundalini (énergie spirituelle).

Toutes les 1h30 environ, l’une des 2 énergies (positive ou négative) prédomine, étant ainsi soit dans une phase d’absorption positive ou négative.

Entre ces 2 phases, il y a toujours un moment où les souffles sont parfaitement équilibrés.

Le pranayama nadi shodana purifie les nadis.

Sushumna, c’est le canal du « feu cosmique ».

Si dans le corps physique il correspond à la moelle épinière, dans la dimension du corps subtil, il est considéré comme le canal de circulation de la Kundalini, l’énergie spirituelle latente que d’aucuns considèrent comme l’expression énergétique de la puissance divine et qui est représentée sous la forme d’un serpent lové.

Situé au centre, dans le canal axial et en avant de la colonne vertébrale, sushumna dont le diamètre serait inférieur à l’épaisseur d’un cheveu, renvoie à une énergie neutre correspondant à l’équilibre entre l’énergie lunaire et l’énergie solaire.

Il serait relié sans pour autant se confondre, avec le système nerveux central ou système cérébro-spinal. En traversant la colonne, il traverse et alimente l’ensemble des chakras. A l’origine du contrôle de toutes les fonctions de l’organisme, il permet de réguler nos activités physiques et psychiques.

Purification des nadis

Il est essentiel de purifier les nadis pour faciliter l’indispensable circulation du prana.

Les blocages énergétiques au niveau des conduits ou méridiens étant à l’origine de nombreuses maladies organiques ou de troubles mentaux.

Ida et Pingala ne communiquent pas entre eux mais lorsqu’ils se neutralisent dans le chakra-racine Muladhara, l’énergie ne pouvant plus alors circuler dans les voies latérales, elle va devoir obligatoirement emprunter la voie médiane de sushumna.

A l’instar de l’acupuncture notamment, le yoga-paris et les exercices du pranayama agissent dans le sens de la purification et du renforcement des nadis.

Lorsque nous expérimentons des niveaux de conscience toujours plus élevés, cela permet aux chakras de s’ouvrir davantage, permettant ainsi un accès plus puissant à l’énergie propulsée par la kundalini.

Plus cette énergie est forte et puissante, plus les chakras deviennent actifs, nous ouvrant ainsi des portes d’accès vers des niveaux de conscience toujours plus vastes permettant d’atteindre un certain degré de pureté et d’éveil.

Les chakras

Le mot chakra signifie « roue d’énergie ».

Les chakras sont issus d’un système de croyances issues de l’hindouisme.

Ils désignent des « centres de lumière et d’énergie » et auraient une réalité physique et physiologique au même titre que d’autres organes.

Si certaines personnes affirment pouvoir les sentir et même les voir, l’état actuel des connaissances scientifiques ne permet pas d’en valider l’existence.

Selon la croyance, chaque chakra est relié à l’une des sept couleurs de l’arc-en-ciel et vibre à l’une des sept notes de musique.

Ils sont localisés sur le Canal de Lumière, situé le long de la colonne vertébrale et faisant le lien entre la Terre et le Ciel.

On les représente tantôt par des spirales ou des roues d’énergie tournant dans le sens des aiguilles d’une montre, tantôt par des fleurs de lotus qui s’ouvrent et se ferment au fil de la respiration.

De l’énergie circule en permanence dans notre corps sous forme de canaux énergétique, aussi appelés méridiens, un peu comme le sang circule das nos veines.

Lorsque plusieurs méridiens se croisent à un endroit donné, il se forme une concentration d’énergie majeur, appelé chakra, qui circule en mouvement circulaire.

Les chakras sont des lieu d’échange énergétique entre notre corps et le monde extérieur.

Nous avons 7 chakras majeurs.

Les centres énergétiques de notre corps sont logés au sein même de notre colonne vertébrale.

Ils sont reliés au canal connu sous le nom de canal Sushumna.

Ce canal part du périnée (point situé entre l’anus et les organes génitaux) et remonte jusqu’à la couronne.

Les chakras tournent sur eux-mêmes en tourbillon, le sens de rotation étant inversé d’un chakra à l’autre, ainsi que de l’homme à la femme.

En fonction de la polarité des chakras, la rotation peut se faire dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens inverse.

Toute rotation vers la droite se caractérise par la prédominance du principe masculin ou yang.

En harmonie, il représente la volonté et l’activité, et en disharmonie, l’agressivité et la violence.

Toute rotation vers la gauche est associée au principe féminin ou yin.

En harmonie, il représente la sensibilité, la réactivité et l’accord, et en disharmonie, la faiblesse.


Les 1er, 3e, 5e et 7e chakras seraient masculins tandis que les 2e, 4e et 6e seraient féminins.

Sachant que la rotation s’inverse en fonction du sexe de la personne :

  • Chez la femme, les chakras masculins se déplacent vers la gauche et les chakras féminins vers la droite.
  • Chez l’homme, les chakras masculins se déplacent vers la droite et les chakras féminins vers la gauche.

Voilà ce qui explique beaucoup de stéréotypes profondément ancrés dans notre culture.

Par exemple, chez l’homme, le chakra de base ou 1er chakra tourne vers la droite, exprimant plus activement le sens de la conquête et de la domination dans la sphère matérielle et sexuelle.

  • Chakras des femmes :
    • les chakras impairs (1, 3, 5, 7) tournent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre ;
    • less chakras pairs (2, 4, 6) tournent dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Chakras des hommes :
    • les chakras impairs (1, 3, 5, 7) tournent dans le sens des aiguilles d’une montre ;
    • less chakras pairs (2, 4, 6) tournent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Le chakras racine (ou MULADHARA)

MULADHARA : Signifiant Racine, base ou support.

Définition

  • Emplacement : base de l’épine dorsale entre l’anus et les organes génitaux, au niveau du périnée.
  • Élément : il nous ancre avec l’énergie de la Terre.
  • Mantra : LAM
  • Divinité : Grahma, Dakini
  • Planète : Mercure
  • Nature : Braise, coucher du soleil, argile rouge
  • Animal : Elephant, buffle, taureau
  • Qualités : Stabilité, instinct de survie, sécurité matérielle
  • Positif : Energie vitale, relation à la terre, résistance, persévérance, force de caractère
  • Négatif : Agression, égoïsme, faiblesse mentale, dépendance, phobies
  • Voyelle : OR
  • Note : DO
  • Pétales : 4
  • Sens : Respiration, souffle
  • Couleur : Rouge
  • Glandes associées : Surrénales
  • Organes associés : colonne vertébrale, os, dents, ongles, sang, construction cellulaire, colon, rectum.
  • Mots associés : Survie, pouvoir, réalisation, vitalité, base, sécurité, stabilité, calme, courage
  • Verbe : j’ai
  • Signification : Je suis
  • Maladies liées : problèmes intestinaux, hémorroïdes, constipation, diarrhée, coxalgies, maladies des articulations, ostéoporose, crampes, stases veineuses, problèmes veineux et de pression sanguine, troubles et maladies liés au stress, allergies.
  • Méridiens concerné : Triple Réchauffeur
  • Postures de Yoga à travailler : Position de la corneille ou corbeau, Pince, demi-pince, Yoga-mudra et Var, Tortue, Poisson et variante, Arc debout, La plateforme, Le Héros, Diamant couché
  • Lithothérapie

Quand doit-il être harmonisé

  • Manque de confiance en soi ;
  • On ne se sent pas bien dans son corps ;
  • Peur de l’existence- Ne pas avoir les pieds sur terre ;
  • Trop souvent submergé par les difficultés ;
  • On manque d’énergie ;
  • On ne fait pas d’exercices physiques ;
  • Frissons, pieds et mains ;
  • Problèmes digestifs ;
  • Problèmes intestinaux ;
  • Douleurs lombo-sacrées, sciatique.

C’est là où se loge notre énergie, ainsi que nos sentiments de stabilité, de confort et de sécurité.

Ce chakra est responsable de notre force physique et de notre vitalité, il nous raccorde à la terre et c’est cette matérialité et cet enracinement qui nous relie à la vie de tous les jours. Les énergies du chakra racine nous aident à sécuriser notre vie, un chakra racine ouvert fait que l’on est satisfait de sa situation et à l’aise dans son environnement.

Il est relié aux glandes surrénales et aux organes sexuels, et stimule l’ensemble du corps (os, sang, muscles). Il influence notre température, notre énergie globale et notre croissance durant l’enfance. Nos fonctions de survie, d’auto-préservation, l’assurance et la conscience du monde matériel sont en lui. D’une certaine façon, on pourrait le comparer au magma en fusion qui est le noyau de la Terre. Toucher à lui imprudemment serait comme « réveiller les volcans de la planète » . Mais stimuler ce chakra est quelque chose d’extraordinaire au point de vue énergétique.

Sa couleur est le rouge. Les hormones qui lui sont associées sont l’adrénaline et la noradrénaline, le sens qui lui correspond est l’odorat. Émotionnellement, l’interaction se fait au niveau des sentiments peur et courage.

Il se situe donc au niveau du plexus pelvien (entre l’anus et les parties génitales) et peut-être harmonisé au niveau des 3 dernières vertèbres coccygiennes ou du pubis. C’est la base, le solide, c’est lui qui crée la cohérence des six autres chakras. Il se rapporte à la naissance (fécondité, procréation), la manifestation de la conscience mais aussi à la survie du physique (Volonté de vivre, instinct de survie), à la sécurité intérieure, aux structures, à l’argent et à la sexualité. Il est lié à l’acceptation de son incarnation et est en liaison directe avec la Terre Mère. Il est relié aux Glandes surrénales, à la Vessie, aux Organes sexuels, au rachis et la circulation dans les membres inférieurs

LA FORCE DE VIE

Il est le fondement du fonctionnement du corps. Il est relié aux besoins fondamentaux, au mouvement, à la sexualité, à la relation avec l’environnement, les plantes, la terre, la nature. Il est relié à la terre qui le nourrit et le soutient. Dans le cas contraire, la personne se procure son énergie en la pompant sur les autres, en demandant une attention excessive (elle se sent seule et a besoin que ce soient les autres qui la nourrissent). Si ce chakra est faible, cela se traduit par un déni de ses besoins, ou au contraire par un excès ou une fixation. Si il est équilibré, la force de vie circule avec fluidité. L’expression de ce chakra se lit « dans votre capacité de danser avec la vie matérielle et concrète dans le quotidien ».

Il influence les organes excréteurs et de reproduction. Reliée à la cavité nasale, donc a l’odorat, il peut être stimulé par la concentration sur la pointe du nez. Il régit la sexualité, les os et les graisses, donc toute la structure du corps. C’est à partir de ce chakra que commence l’évolution humaine. Le premier chakra nous stabilise en nous faisant garder le contact avec la réalité et le concret. Il canalise les énergies cosmiques vers le plan physique. Il est la somme des énergies qui influent sur le bon fonctionnement du corps, sur les capacités de réussite matérielle, sur la pérennité de l’être au travers de la procréation.

Il est le siège de la confiance en soi, de son intégration sociale et de la conscience collective, de l’harmonie avec la nature.

Tout travail spécifique d’ouverture et d’épanouissement doit commencer par lui. Un fonctionnement harmonieux va permettre de ressentir un lien profond et personnel avec la planète Terre et avec ses créatures, d’affirmer sa stabilité, sa confiance en soi et dans la vie.

Activation du chakra par des aliments & herbes

  • Légumes : Poivron rouge, piment rouge, tomate, oignon rouge, patate douce
  • Protéines : oeufs, fromage, viande rouge, crevettes
  • Graines/huile : huile d’olive, riz
  • Fruit sec : Amandes
  • Herbe aromatique : Fleur de tilleul, sureau, valériane
  • Fruit : Fraise, cérises, figues, melon d’eau
  • Epices/thé : Gingembre, clou de girofle, café, thé noir
  • Parfum/huile essentielle : Romarin, cyprès, clou de girofle

Symptômes de son ouverture

Travailler à l’ouverture du chakra racine est essentiel si l’on souhaite s’élever aux niveau de conscience du système énergétique des chakras.

L’ouverture du chakra racine contribue à renforcer la sérénité, la confiance en soi, la paix intérieure et la persévérance, qualités essentielles pour mener une vie équilibrée.

MULHADARA TROP ACTIF « TROP OUVERT »

Tendances aux excès de plaisirs physiques et matériels : accumulation de biens, course à la richesse, excès de table, abus de boissons alcoolisées, recherche de la jouissance physique immédiate, obsession des plaisirs physiques.

Trop actif ou surdéveloppé, il peut etre la sourcve de comportements dominés par la cupidité, l’égoïsme et le narcicisme, qui se traduisent, entre autres, par des crises d’achats compulsives et une tendance à vouloirs attirer l’attention à tout prix.

Tendances à l’hypertension artérielle, au cholestérol, aux triglycérides, obésité, alertes cardiaques, rhumatismes, arthrites.

Personnes matérialistes, égoïstes, autoritaires, colériques et parfois violentes, peuvent être fanatiques, aux comportements immoraux, manque de générosité, agressivité.

MULHADARA TROP BLOQUÉ « TROP FERMÉ »

Constitution corporelle relativement faible, impression de vivre sur un nuage, de perdre pied, sentiment d’insécurité prononcé.

Inactif ou sous-développé, les symptomes, correspondent à beaucoup des problèmes auxquels nous sommes confrontés dans notre vie urbaine ultra-connectée. L’apathie, la perte de sens et l’objectif de vie, un sentiment d’insécurité permanente sont quelques-uns des symptômes d’un chakra racine affaibli.

Tendances a la rêverie, étourderie, manque de mémoire ou incapacité de mémorisation, distraction, ennui, paresse, lâcheté, apathie, manque de combativité et de dynamisme, instabilité actions irréfléchies.

Les problèmes matériels prennent des proportions énormes, incapacité à les résoudre, tendances à fuir la réalité.

Troubles des organes sexuels, malformations de l’utérus, tumeurs, fibromes, impuissance, frigidité, trouble des règles, perte de l’odorat, décalcifications, troubles de la colonne vertébrale.

Sa principale qualité est l’innocence qui nous permet de ressentir une joie pure, sans les limitations de nos conditionnements.
L’innocence nous donne la dignité, l’équilibre et un grand sens de direction et de but dans notre vie.
Ce n’est rien d’autre que simplicité, pureté et joie.
C’est la sagesse innée qui est toujours présente dans les petits enfants, sagesse qui peut être perdue par les conditionnements de la vie moderne. Mais cette qualité en nous est éternelle, elle ne peut pas être détruite.

Le chakras sacré (ou SWADHISTHANA)

SVADHISHTHANA : Signifiant siège du soi.

Définition

  • Emplacement : En dessous du nombril
  • Elément : Eau
  • Mantra : VAM
  • Divinité : Vishnu, Rakini
  • Planète : Vénus
  • Nature : Eau, clair de lune
  • Animal : Poisson, crocodile
  • Qualités : Sexualité, fertilité, créativité
  • Positif : Passion, bonheur, conscience du corps
  • Négatif : Jalousie obsessionnelle, culpabilité, dépendance sexuelle, comportement agressif
  • Voyelle : O fermé
  • Note : Ré
  • Pétales : 6
  • Sens : Goût
  • Couleur : Orange
  • Glandes associées : testicules, ovaires
  • Organes associés : Organes reproducteurs, reins, vessie
  • Mots associés : Sentiments, crainte, enthousiasme, franchise, créativité
  • Verbe : Je me sens
  • Signification : Je ressens
  • Maladies liées : problèmes menstruels, matrice, ovaires, cystites, maladies de la prostate, impuissance, problèmes testiculaires, candidoses, maladies vénériennes, maladies rénales, calculs rénaux, problèmes de la vessie (faiblesse et inflammations), dorsalgies, douleurs aux hanches, maladies de la peau.
  • Méridiens acuponcture : Reins
  • Postures de Yoga : Position du crocodile, Charrue et demie-pince, Fermeté Arc Pont Torsion au sol ou assis, Guerrier et variantes, Diamant, Chat couché, Sauterelle.
  • Lithothérapie : cornaline, citrine, jaspe, dalmatien, topaze dorée, pierre de lune, fluorite arc-en-ciel dorée, quartz rutile argenté, oeil de tigre, améthyste orange, aventurine orange, calcite orange, ambre.

Quand-doit-il être harmonisé

  • Manque de joie de vivre ;
  • Manque de libido et problèmes sexuels ;
  • On n’arrive pas à profiter de la vie ;
  • On ignore la beauté et la poésie de la vie ;
  • On est trop dur, trop exigeant avec soi-même ;
  • On manque de créativité ;
  • On a une tendance à la jalousie ;
  • On a des tendances obsessionnelles.

Ce 2ème chakra est situé entre la symphyse pubienne et le nombril, à l’endroit que les japonais appellent le hara, centre des énergies vitales.

Il se rapporte aux plaisirs, à la sexualité, la procréation, le dynamisme, le changement, en bref des domaines qui rendent la vie agréable.

Ici, l’énergie primaire du premier chakra donne naissance au couple yin/yang, dualité en nous que nous retrouvons dans la relation avec le partenaire.

S’ouvrir à l’autre sexe ou l’aborder voire le rejeter avec peur dépend donc directement de l’équilibre de l’énergie de ce chakra.

C’est là où réside notre habilité à sociabiliser, à créer et à avoir confiance, ainsi que la sensualité, la sexualité et le sentiment de plaisir.

LE CHAKRA DU HARA 

 Il conditionne notre réserve d’énergie vitale.

Il gouverne l’harmonie physiologique ainsi que les hormones et l’énergie sexuelle.

Psychiquement, il permet d’entretenir la paix et la confiance en soi. Il constitue le lieu de résidence d’un personnage important: l’enfant intérieur.

Le sens qui lui est associé est le goût. Sa couleur est l’orange. Sa note est le Ré, le son VAM.

Il correspond au passé, à la famille, à la procréation, aux émotions, à la mort et aux sentiments envers les autres. 

Si il est sain, il reflète une attitude juste dans l’action. Inversement son dysfonctionnements entraine l’inhibition, impuissance, un besoin de contrôler.

Il est manifesté dans les conflits personnels et les guerres, là où les gens recherchent le pouvoir sur l’autre, ou se soumettent à l’autre. Le retour à l’équilibre passe par une prise de conscience, le lâcher-prise sur les autres, la confiance en soi et en la vie. 

Nos rapports avec autrui sont profondément marques par ce deuxième chakra.

Celui dont le chakra sacré fonctionne harmonieusement est à l’aise dans sa peau, ouvert aux autres et particulièrement face aux personnes du sexe opposés. Ses sentiments sont spontanés, ses actions créatrices, sa vie sexuelle est harmonieuse.

Activation du chakra par des aliments & herbes

  • Légumes : Soja, melo, carottes, citrouille
  • Protéines :  Lait, poisson, tofu
  • Graines/huile : Riz, graine de tournesol, huile d’arachide, huile de pépin de raisin
  • Fruit sec : Noix
  • Herbe aromatique : Persil, ortie, millefeuille
  • Fruit : Ananas, orange, fruits tropicaux
  • Epices/thé : Ail, anis étoilé, vanille
  • Parfum/huile essentielle : Bois de sental, orange, myrrhe, poivre

Symptômes de son ouverture

Une personne qui a réussi à équilibrer le flux d’énergie de son chakra sacré est capable d’esxprimer pleinement son potentiel créatif, mais aussi d’avoir une vie sexuelle saine et intense avec son partenaire. 

L’ouverture du chakra sacré, tout en permettant d’rriguer tout le corps de l’énergie vitale, fait également renaître la confiance en soi, le charismeet la joie de vivre, autant de qualités qui contribue à rendre plus attrayant ou simplement plus convivial.

Une sexualités épanouissante allant de pair avec un chakta équilibré, il est important de na pas négliger les éventuels symptômes négatifs qui y sont associés afin d’éléver la conscience encore plus haut dans l’échelle des chakras.

SWADHISTHANA TROP ACTIF « TROP OUVERT »

Trop actif, ou surdéveloppé, cela peut entrainer une dépendance secuelle, une jalousie obsessionnelle, un comportement impulsif et même un comportement potentiellement violent.

Si l’enfant a manqué de tendresse et de contacts corporels, il peut en résulter une imagination sexuelle débridée, avec un aspect refoulé, et une autre face de la personnalité orientée vers la boulimie sexuelle, la nymphomanie, la recherche de l’acte sexuel sans communion et des pratiques excessives, exagération des fantasmes inassouvis, frustration.

SWADHISTHANA BLOQUÉ « TROP FERMÉ »

Inactif ou sosu-développé, les symptômes associés à la déficience ou à la mauvaise circulation de son énergie subtile se manifeste apr la peur d’affronter la vie et peuvent aller jusqu’à l’amertume vis-a-vis de ceux qui sont pleinement accomplis, ainsi qu’une frustation sexuelle persistante.

Par contre, ce chakra trop fermé provoquera chez la personne un manque de sensibilité, de la mélancolie, un sentiment désabusé, et tendra à provoquer une impression de manque.

Encore une fois, on trouvera son origine dans l’enfance, et dans des familles trop rigides.

Au cours de la puberté, l’individu à complètement bloqué ses énergies sexuelles naissantes, ce qui provoque un manque de reconnaissance de sa propre valeur, une somnolence des émotions, et une grande froideur sexuelle.

Manque d’initiative, d’enthousiasme, peur de l’inconnu.

Le chakra Sacré est celui de la créativité. Il nous connecte à notre source d’inspiration intérieure et nous permet de prendre joie à la beauté qui nous entoure.

Le chakras du plexus solaire (ou MANIPURA)

MANIPURA : Signifiant cité des joyaux

Définition

  • Emplacement : au dessus du nombril, au niveau du plexus solaire, c’est le centre de triage des énergies.
  • Élément : Feu
  • Mantra : RAM
  • Divinité : Agni, Lakiri, Rudra
  • Planète : Mars
  • Nature : feu ardent, lumière du soleil
  • Animal : Mouton, bélier
  • Qualités : Volanté, courage, personalité, répartition de l’énergie vitale du corps
  • Positif : Empathie, compassion, sensibilité, confiance en soi
  • Négatif : soif de pouvoir, comportement abusif, insensibilité
  • Voyelle : O ouvert
  • Note : MI
  • Pétales : 10
  • Sens : Vue
  • Couleur : Jaune, jaune d’or
  • Glandes associées : Pancréas
  • Organes associés : Pancréas, foie, estomac, rate, vésicule biliaire, système nerveux, bas du dos, muscles.
  • Mots associés : pouvoir personnel, identité sociale, influence, autorité, sang-froid, énergie, paix, l’éclat, joie, harmonie intérieure, vitalité, force intérieure
  • Verbe : je peux
  • Signification : Je fais
  • Maladies liées : Gastralgies, problèmes gastriques, dorsalgies, brûlures œsophagiennes, douleurs du haut-ventre, problèmes digestifs, maladies nerveuses, diabète, surpoids, maigreur, nausées, estomac noué, problèmes de nutrition.
  • Méridiens acuponcture: Rate, Estomac, Foie, Vésicule Biliaire
  • Postures de Yoga : Oblique, Guerrier, Poisson torsion au sol (Vésicule biliaire), Pont (Foie), Demi Pince (Foie/Vésicule Biliaire), Chat et variantes, Feuille pliée, Roue.
  • Lithothérapie : ambre, bronzite, oeil de chat, chrysoberyl, fluorite arc-en-ciel jaune, oeil de tigre, citrine jaune, calcite jaune, apatite jaune, quartz rutile doré, calcédoine jaune, jade jaune.

Quand doit-il être harmonisé :

  • On ne peut donner libre court à ses sentiments ;
  • Il semble difficile de définir et d’atteindre nos buts ;
  • On n’arrive pas à s’imposer ;
  • On a du mal à accepter les critiques ;
  • On n’arrive pas à maitriser nos sentiments et on regrette nos actes ;
  • En cas d’insomnies ou de cauchemars ;
  • On est peureux ;
  • Quand on est jaloux et agressif.

Il exprime les énergies de notre Moi et peut se manifester par la passion, l’agressivité ou la colère, mais fondamentalement il implique la mutation du Moi en un être de pouvoir et de persévérance qui est la faculté de transcender les conflits du chakra précédent et de gérer ses sentiments. II est avant tout le lieu où nous apprenons à mettre en œuvre notre volonté, à nous imposer contre le monde extérieur mais aussi nos démons intérieurs car le feu peut en même temps donner la lumière.

C’est le centre de notre personnalité, là où réside notre force, notre pouvoir et notre détermination

C’est un chakra de communication avec l’extérieur, connecté avec le système nerveux, l’estomac et le foie. Il favorise nos contacts avec l’extérieur. Lorsque nous refusons l’expression des émotions, que ce soit l’amour et la tendresse, ou la colère, à cause de nos idées, de nos peurs d’être jugés, de ce que l’on ne veut pas montrer de soi, etc., nous bloquons le fonctionnement du chakra, nous le cristallisons, nous le rigidifions. Inversement, un chakra trop lâche est submergé par l’émotion, il ne peut la gérer. Lorsque le chakra est sain, l’émotion est pure et coule avec simplicité comme chez les enfants. Quand ils pleurent, ils pleurent réellement sans se soucier de ce qu’on en pense, et 2 minutes après, ils sont dans la joie.

Un Manipura harmonieux équilibre la psychomotricité, règle les pulsions et le fonctionnement des idées. Il donne des personnes infatigables et vigoureuses pouvant mener à bien plusieurs actions de front. Ce chakra est responsable pour une grande part de la qualité de nos relations sociales, nos sympathies et nos antipathies, ainsi que de notre capacité à vivre des relations émotionnelles durables. Notre état d’âme dépend en grande partie de la quantité de lumière que ce chakra va laisser pénétrer en nous. Si ce chakra est harmonieux, nous nous sentons ouverts, éclairés, joyeux. En cas de blocage, notre humeur est déséquilibré et sombre. C’est le centre où se situent le pouvoir et la volonté affirmée. Siège de la personnalité, il représente l’identification sociale et l’indépendance. Correspondant à la zone ou les aliments se transforment en énergie, il est important qu’il soit ouvert car il est le passage de la source énergétique temporelle ou physique. Ce centre régit tout le système digestif.

Activation du chakras par les aliments et les herbes

  • Légumes : Pommes de terre, maïs, poivron jaune
  • Protéines : lait, fromage, oeuf
  • Graines/huile : Blé, avoine, son, huile de tournesol
  • Fruit sec :Amandes
  • Herbe aromatique : Genévrier, fenouil, camomille
  • Fruit : Abricot, banane, citron
  • Epices/thé : Cannelle 
  • Parfum/huile essentielle : Lavande, Camomille, anis, citron, myrrhe

Symptômes de l’ouverture

Développé de manière saine et bien irrigué, le chakra du plexus solaire devient le centre d’énergie subtile d’une conscience de soi équilibré, qui permet de surmonter tous les obstacles qui tendent à la décourager et à s’éloigner de ses objectifs. 

Notre égo est alors suffisament développé pour nous permettre d’affirmer notre personalité et de prendre conscience de nos capacités, tandis qu’une flamme intérieur anime autant notre volonté d’accomplir nos objectifs de vie que de protéger avec amour les personnes qui comptent pour nous.

MANIPURA TROP ACTIF  « TROP OUVERT »

(Chakra trop actif ou sous-développé).

L’énergie subtile en exces et mal contrôlée provoque une illusion mégalomaniaque potentielle, qui peuvent se manifester par des symptômes tels que la jalousie, la colère, l’envie ou une soif de pouvoir disproportionnée et potentiellement destructrice.

Du fait qu’il concerne tout le système digestif, les personnes sont obsédées par l’alimentation et les régimes.

Cirrhoses et autres troubles du foie et de la vésicule biliaire, pancréatites, gastrites, troubles intestinaux et circulatoires, vomissements, diarrhées, spasmes, relèvent d’un Manipura en excès.

Sur le plan psychique, on a des personnes orgueilleuses, immodérées, haineuses, colériques, vaniteuses, excessivement rationnelles, éprouvant toujours le besoin d’expliquer, de démontrer, de prouver.

La majorité des êtres humains vivent actuellement à ce niveau, par la force négative du matérialisme et de l’agressivité.

MANIPURA BLOQUÉ « TROP FERME »

Son blocage (bloqué ou fermé/inactif ou sous-développé) amènera également des troubles digestifs, des ulcères et même sur un temps prolonge des cancers de la sphère stomacaux biliaire.

La personne n’arrive pas à prendre sa place dans la vie, à se mettre en valeur, ne sait pas agir, pas décider, ne sait pas dire non.

Les symptômes sont assez proches de ceux associés à la dépression, tel que ces moments ou on se laisse porter par la vie et se sentent seulement capable de la supporter, sans avoir les clef qui permettent de contrôler à nouveau son destin.

Elle manque de combativité, à tendance à abandonner les projets, a peu d’instinct de révolte, est soumise aux ordres et aux désirs des autres.

Dans les situations difficiles, elle se sent mal à l’aise, ce qui provoque de l’agitation, de la nervosité, et très souvent de mauvaises décisions.

Elle voit partout des obstacles s’opposant à la réalisation de ses projets.

Lorsqu’il est éveillé, le Manipura chakra nous guide dans notre évolution et soutient notre sens de moralité et de vertu. Il nous donne un équilibre complet dans tous les aspects de notre vie, nous sommes libérés du stress et des tensions.

Le chakras du coeur (ou ANAHATA)

ANAHATA : Signifiant invaincu. Point de vie. Il est la porte de l’âme.

 

Définition

  • Emplacement: milieu poitrine niveau du cœur, au thorax
  • Élément : Air
  • Mantra : YAM
  • Divinité : Kakini, Isa
  • Planète : Jupiter
  • Nature : Bois, champs, nature vierge
  • Animal : Antilope, oiseaux
  • Qualités : Amour, tendresse, ouverture d’esprit
  • Positif : Conscience de soi, sens des proportions, empathie, créativité
  • Négatif : Narcicisme, arrogance, indifférence
  • Voyelle : A
  • Note : FA
  • Pétales : 12
  • Sens : Toucher
  • Couleur : Vert, gris-vert
  • Glande associées : Thymus
  • Organes associés : Cœur, circulation sanguine, système immunitaire, bas des poumons, thorax, peau, haut du dos, colonne vertébrale
  • Mots associés : Amour inconditionnel, harmonie, pardon, compassion, compréhension, transformation personnelle, chaleur, division, dévotion, désintéressement
  • Verbe : j’aime
  • Signification : J’aime
  • Maladies liées : Angine de poitrine, maladies coronariennes, arythmies, hypertension, hypotension, hypercholestérolémie, problèmes circulatoires, maladies et inflammations pulmonaires, asthme, difficultés respiratoires, refroidissements, allergies, dorsalgies, douleurs aux épaules, aux bras et aux mains (rhumatismes), maladies de la peau.
  • Méridiens acuponcture: Estomac, Foie, Vésicule Biliaire, Rein, Cœur, Poumon.
  • Postures de Yoga : Poisson, Tortue, Chandelle, Perche, Cobra et variantes, 1/2 Arc et Arc, Diamant renversé, Mouette, Tout ce qui ouvra le thorax.
  • Lithothérapie : Alexandrite, amazonite, aventurine, émeraude, eudialyte, fuchiste, apatite verte, jade, labradonite, malachite, manganocalcite, agate mousse, péridot, quartz rose, topaze rose, fluorine arc-en-ciel, tourmaline leon d’eau, grenat tsavorite, serpentine, oeil de chat.

Quand doit-il être harmonisé

  • On ne se sent pas à l’aise en présence d’autrui ;
  • On se sent seul et isolé ;
  • On a du mal à vivre en société ;
  • Souvent de l’incompréhension avec votre partenaire ;
  • On se sent incompris de nos amis ;
  • On ressent le besoin d’aller vers la nature, les animaux ;
  • On est souvent épuisé ;
  • Être entouré de gens nous épuise ;
  • On a de la peine à s’accepter soi-même.  

C’est le chakras central, là où réside notre capacité à être sincère et où l’on ressent l’amour, la compassion et l’acceptation.

C’est le médiateur entre l’esprit et la matière, indépendant des deux premiers, il correspond à un état émotionnel insensible aux évènements extérieurs. Par lui, peuvent s’établir des rapports fondés sur la sympathie et l’amour inconditionnel dans toutes ses significations. On doit apprendre à se comporter avec compassion.

L’ouverture de ce chakra donne un sentiment de liberté et d’espace, c’est par lui que s’exprime notre voix, équilibrer ce chakra, c’est, outre le bonheur d’ouvrir complètement notre cœur à notre monde environnant, décider sainement ce que nous voulons et ce que nous refusons, c’est précisément réguler nos anticorps, un excès (allergie) ou une faiblesse du système immunitaire et aider à prévenir ou résorber nombre de troubles cardiaques qui résultent du fait que nous n’écoutons pas la voix de notre cœur.

Ce 4ème chakra est situé sur la ligne médiane, sur le sternum, il est lié au cœur, au système circulatoire, aux poumons, au thymus.

C’est le chakra du Cœur. En forte relation avec le 3ème chakra, il agit sur la répartition des énergies. C’est aussi un potentialisateur d’énergie.

Peuvent lui être liés, les problèmes cardiaques et circulatoires, les problèmes pulmonaires souvent considérés comme la « tristesse accumulée ». 

Il agit sur notre capacité à toucher quelqu’un, par la parole par exemple. Aimer, donner, accepter…Conscience que l’on n’est pas le centre du monde. Le domaine du soi, de l’être intérieur. Il est lié au sens du toucher et à l’élément air. Physiquement, il correspond à la cage thoracique, à la circulation, aux bronches et aux alvéoles pulmonaires, aux mains. Il est associé au thymus et à ses sécrétions. Émotionnellement il concerne les polarités amour/tristesse. I

l permet d’exprimer la joie. La couleur qui lui est attribuée est le vert. Sa note le Fa, le son YAM. Lorsque l’amour s’écoule inconditionnellement à travers lui, son rayonnement est rose. La conscience de ce centre entraîne un afflux d’énergie cosmique, renouvelable à volonté. 

C’est notre source d’amour. Sa conscience détermine le degré d’estime de soi. L’amour est l’élément indispensable à la fixation de l’énergie vitale.

L’attention que nous développons dans le chakra du cœur, détermine nos capacités d’expressions affectives et notre degré de conscience spirituelle. En utilisant le troisième centre, nous pouvons influencer la direction de l’énergie mais son action ne devient durable qu’en compagnie de l’amour. Toutes nos œuvres demeurent éphémères sans cet élément, car il est le catalyseur permettant leur fixation.

Il représente l’amour de soi et d’autrui, la paix, la sympathie, l’indulgence, le pardon, la confiance et l’élévation spirituelle.

Il faut d’abord libérer le non-amour pour soi-même, qui passe par le  » je donne et je reçois  » pour vivre la compassion ou l’amour inconditionnel, le désir de servir. Dans le centre de ce chakra repose le cœur éthérique, là où l’on médite sur la lumière. Ce Chakra correspond à l’enfant jusqu’à 7 ans.

La concentration sur ce centre permet de ralentir ou d’accélérer la circulation, de régulariser le cœur quand il éprouve quelque trouble ou douleur. La pensée intériorisée peut, dans ce cas, permettre d’échapper à l’infarctus.

Activation du chakra par des aliments & herbes

  • Légumes : Brocoli, chou chinois, haricots verts, pois, épinards
  • Protéines : Poisson cru (sushi, sashimi), oeuf, poulet 
  • Graines/huile : Huile d’avocat
  • Fruit sec : Pistaches
  • Herbe aromatique : Aubébine, thym, mélisse
  • Fruit : Kiwi, avocat, pomme, poire
  • Epices/thé : Ail, cardamone, thé vert, cacao, chocolat
  • Parfum/huile essentielle : Jasmin, vanille, estragon, rose 

LES TROIS CHAKRAS DU CŒUR

Quelles sont les énergies que vous ressentez dans la région du cœur?

C’est lorsqu’on se sent gonflé de joie et d’amour que l’on sent le mieux l’existence de ce centre.

Il permet l’ouverture à la vie, la gratitude, la compassion.

Toutefois, les blessures émotionnelles l’ont souvent conduit à se refermer, à se rigidifier.

Et par ce fait, vous pouvez sentir la présence de ce centre. Des douleurs y sont logées, on a le cœur gros.

Ou bien, il est emprisonné par les constrictions des muscles respiratoires, qui sont la concrétisation des peurs et des blessures. 

Un cœur libre est un cœur qui respire.

Le chakra du cœur est situé au niveau du cœur physique.

Il n’est donc pas exactement dans l’axe vertical du corps, mais décalé sur la gauche.

Cette situation non symétrique est un peu étonnante par rapport aux autres centres qui sont alignés, mais elle trouve son explication lorsqu’on découvre qu’il existe deux autres centres d’énergie liés au cœur, l’un à droite et l’autre au centre. Le complexe des trois cœurs est donc symétrique.

Peu importe en vérité, car le corps n’obéit pas forcément au besoin d’ordre de la part de notre mental.

La nature est ce qu’elle est.

Le chakra du cœur physique porte les mémoires émotionnelles de la vie présente.

Le chakra du cœur karmique (au centre), logé dans le thymus. Le cœur karmique contient la mémoire de la blessure fondamentale de votre incarnation (rejet, abandon, non-reconnaissance, humiliation, etc.), attendant d’être guérie et transcendée dans cette vie.

Enfin le chakra du cœur spirituel (à droite), cœur de la paix, en développement chez la majorité des humains.

Il aide à la guérison des deux autres cœurs.

Anahata est le siège de l’équilibre corporel. Le chakra du cœur est le centre du système des chakras.

Grâce à ce chakra, nous ressentons la beauté de la nature, de la musique, de la poésie…La fonction principale du chakra du cœur est l’union par l’amour, sous toutes ses formes, y compris les tristesses, douleurs, mélancolies provoquées par la perte de l’amour.

Mais cet amour qui va tendre vers « l’Amour Universel » doit commencer par l’amour de nous-mêmes, nous accepter tel que nous sommes.

Lorsque nous souffrons de douleurs ou de maladies, nous pouvons accélérer considérablement la guérison en envoyant de l’amour à l’organe malade, car nous disposons là d’un vaste potentiel de transformation et de guérison – pour nous-mêmes et pour autrui – mais cet amour doit venir du plus profond de notre être.

Les personnes vivant en harmonie sur ce chakra, porte de l’âme, imposent le respect et l’estime par leur stabilité mentale.

Elles aspirent au détachement, à la sagesse, a la compassion, à l’équilibre entre le physique et le psychique, ainsi qu’a l’harmonie entre le monde intérieur et le monde extérieur. Les sentiments sont dénués de conflits, tous les actes de la vie sont vécus avec sincérité.

Symtômes de l’ouverture 

Effectuer des ercercies qui peuvent favoriser l’ouverture du chakra du coeur et de la circulation saine et fluide de notre énergie peut nous aider à nous aimer mieux et, en second leiu à mieux aimer les autres. La clef du véritable amour réside dans l’humilité qui doit etre atteinte lorsque l’on aime quelqu’un sans avoir l’assurance d’être aimé en retour.

Au-delà de l’amour que les deuxx amants peuvent ressentir profondément l’un à l’autre, lorsque les sentiments réciproques semblent évident, on peut penser par exemple à l’amour des parents qui font de nombreux sacrifices poour leurs enfants sans jamais s’attendre à être récompensés en retour, même avec un simple merci.

ANAHATA TROP ACTIF « TROP OUVERT »

Une trop grande « ouverture » du chakra du cœur (trop actif ou surdéveloppé) peut amener à des extrêmes : soit un Amour Universel sans limite amenant au don de soi (ce qui va donner des personnes dont la vie est totalement dévouée à aider les autre) mais on risque aussi de trouver un égocentrisme, égoïste et narcissisme total : la personne est carrément amoureuse d’elle-même et ne s’intéresse aux autres qu’a travers elle-même.

La personne pourra avoir tendance à s’isoler dans le mépris de la médiocrité ambiante, ainsi que le facheux défaut d’être toujours prêt à prendre mais jamais à rien rendre.

Tendance à une générosité excessive dans le seul but d’avoir une reconnaissance en retour.

Tendance à un excès de passions amoureuses non partagées et dévastatrices.

Sentiment de supériorité du a un amour de soi trop exclusif. Sentiment d’être exploité et incompris des autres en raison de l’amour excessif qu’on leur porte, amour qui est en fait un amour égoïste n’admettant pas l’échec.

Problèmes cardiaques, altérations du rythme cardiaque, certains troubles de la circulation sanguine.

ANAHATA BLOQUE « TROP FERMÉ »

Un chakra du cœur trop bloqué ou fermé (inactif ou sous développé) à vous rend vulnérable et dépendant de l’amour des autres. Vous avez peur d’être blesse, vous êtes triste et déprimé. Froideur, indifférence, « sécheresse du cœur », états dépressifs sont symptomatiques de ce blocage. Incapacité à aimer, indifférence. Incapacité à manifester son amour par peur du rejet et de l’échec.

Il peut effacer toutes les aspérités de la personnalité et remplir l’amertume du souvenir des occasions manquées, tandis que l’on se vide de toute conscience de soi pour ne vivre que pour et par les autres.

Échecs fréquents et répétés dans les relations amoureuses, sentiment de rejet.

Manque de générosité, égoïsme, repli sur soi, sentiment de solitude.

Les relations amicales et sociales se dérobent, se détournent de vous.

Souvent par des activités physiques ou intellectuelles excessives, une « fuite en avant », la personne se persuade de n’avoir pas besoin de l’amour des autres et se protège contre d’éventuelles douleurs et ce qu’elle ressent comme des attaques.

Le résultat est souvent une personne médisante, ingrate, instable, possessive, arrogante, sarcastique, froide et cruelle. Sur le plan physique, tous les problèmes lies au cœur, à la circulation sanguine, ainsi que toutes les affections qui touchent les voies respiratoires.

Le chakra du cœur est l’endroit où réside l’Esprit.

Nos fausses identifications avec l’ego et nos conditionnements disparaissent.

Nous nous identifions à notre vraie nature, l’Esprit.

Dans cette nouvelle conscience un Amour sans attachements coule spontanément vers les autres.

Ce centre nous donne une sécurité totale, le sentiment d’être protégé par notre Mère spirituelle. Toutes nos peurs s’envolent lorsque le chakra du cœur est illuminé.

Le chakras de la gorge (ou VISHUDDHA)

VISHUDDHA : Signifiant purifier.

Définition

  • Emplacement : creux du cou entre la pomme d’Adam et la fosse jugulaire, au niveau de la gorge. Il est en correspondance avec le sens de l’ouïe.
  • Élément : éther
  • Mantra : HAM
  • Divinité : Sakini, Sadashiva
  • Planète : Saturne
  • Nature : Ciel bleu, merc, lac
  • Animal : Elephant blanc
  • Qualités : Communication, conscience du vrai, inspiration, autonomie
  • Positif : Concentration, discernement, assurance, caractère
  • Négatif : Intolérance, fantasme de gloire, négation de la réalité
  • Voyelle : E
  • Note :  SOL
  • Pétales : 16
  • Sens : Audition
  • Couleur : Bleu, bleu clair
  • Glandes associées : Thyroïde
  • Organes associés : mâchoire, cou, gorge, voix, voies aériennes, bras, haut des poumons, dents, gencives œsophage, hypothalamus
  • Mots associés : Expression libre, créativité, communication, inspiration, sagesse, confiance, intégrité, vérité, liberté, indépendance
  • Verbe : je parle
  • Signification : Je communique
  • Maladies liées : Maux de gorge, douleurs aux mâchoires, enrouement, difficulté à parler, bégaiement, douleurs dentaires, gingivites, aphtes, douleurs et contractures à la nuque et aux épaules, hyperthyroïdie et hypothyroïdie.
  • Méridiens acuponcture: Cœur, Poumon et Triple Réchauffeur.
  • Postures de Yoga : Posture de la prière, toutes postures stimulant gorge : cobra, arc, sauterelle, poisson, chandelle…Pont et bâton, Charrue, Chat et Var. 
  • Lithothérapie : aigue-marine, azurite, calcite bleue, calcédoine bleue, saphir de Cylan, fluorite arc-en-ciel, turquoise, argent, angélite, sodalite, célestine, aventurine bleue.

Quand doit-il être harmonisé

  • On a des difficultés à transmettre nos pensées et sentiments ; 
  • On se sent trop timide et on manque d’assurance ;
  • On dit souvent des choses que l’on regrette après ;
  • On a des difficultés à parler et à articuler ;
  • On manque d’inspiration au travail ;
  • On a tendance à manipuler les autres ;
  • On a tendance à monopoliser la parole ;
  • On a tendance à mentir et trouver des excuses ;
  • On a souvent la gorge nouée. 

C’est la voie de l’expression, de la créativité et de l’inspiration.

Il est situé au niveau de la gorge. Il est en correspondance avec le sens de l’ouïe.

Il est en rapport avec la communication et l’expression de soi.

Ce n’est que par un travail efficace sur les quatre chakras précédents que s’accomplit la purification nécessaire à son déblocage car ce chakra associe expression personnelle et sens des responsabilités, au sens de notre propre épanouissement.

Un des principaux exercices d’harmonisation de ce chakra est le silence car celui-ci conduit à écouter sa voix intérieure, condition essentielle pour communiquer honnêtement.

Chakra sacré et chakra de la gorge sont étroitement reliés car dans la communication, le premier régit le domaine corporel et instinctif, et le second les domaines intellectuel et symbolique, c’est ainsi que souvent les affections vaginales se transforment en maux de gorge.

l est relié aux poumons, aux bronches, aux cordes vocales, au système lymphatique et aussi à la glande thyroïde, est en lien avec le 2ème chakra.

Ce 5ème chakra est le sommet des « chakras physiques » il fait le lien avec les suivants.

Peuvent y être associé les maux tels que la perte de la voix, maux de gorge, goitre, asthme, …

Travailler sur lui signifie que nous allons évoluer dans le monde avec assurance et sérénité. « L’être précède le faire « .

Conscience et capacité à exprimer et écouter : la communication… l’affirmation…aussi retranscrire « les infos d’en Haut »…

Sa couleur est le bleu. Sa correspondance physique se fait avec la trachée, les poumons, l’œsophage, l’appareil vocal, le cou la nuque et les mâchoires.

Il influence thyroïde et parathyroïde ainsi que la production de thyroxine.

Emotionnellement, il permet de dépasser le jugement pour accéder au discernement. Le chakra de la gorge est le lieu de résidence du parent intérieur. L’élément qui lui est associé est l’éther.

Il constitue l’ouverture, le passage vers un plan de réalité, plus subtil.

A ce niveau, il nous reste à effectuer une autre forme de détachement : avec nos croyances et habitudes ancestrales.

Par notre éducation, nos études et nos expériences à un niveau de conscience ordinaire, nous avons accumulé un certain nombre de croyances concernant le monde réel.

En fonction d’elles, nous jugeons de la réalité ou de la fiction de nos possibilités, et des évènements vécus.

Pour découvrir les richesses du chakra de la gorge, il est préférable d’être prêt à sortir des sentiers battus.

Ce chakra tend à l’harmonie chez ceux qui utilisent leur créativité pour concrétiser les facettes d’une réalité qu’ils pressentent, au-delà de l’entendement commun.

Il se situe au niveau du plexus carotide (la gorge) et correspond à la 7ème vertèbre cervicale.

Il se rapporte à la communication, à la créativité, à la capacité de guider autrui, à l’individualisation et à l’abondance. 

C’est aussi la voix qui pénètre dans le cœur de celui qui tend l’oreille, la voix qui peut guider ou détruire, l’expression et le jugement. Il est relié au la glande thyroïde, à la Gorge (larynx), aux lobes pulmonaires supérieurs, l’appareil digestif et aux bras.

Plus nous sommes épanouis, exploitant à fond tous nos potentiels, plus ce chakra rayonne.

Travailler sur lui signifie que nous allons évoluer dans le monde avec assurance et sérénité. Il n’est pas alors nécessaire de s’imposer par une force illusoire.

A travers ce chakra, nous abordons le phénomène d’extériorisation de notre univers intérieur.

Si celui-ci est harmonieux, fondu à la création, alors serons-nous perçus tels que nous sommes, forts, paisibles, riches et lumineux.

La manifestation du centre de la gorge est nettement ressentie chaque fois que les mots ou l’expression des émotions se bloquent en nous, et que quelque chose nous reste « en travers de la gorge ». 

Le chakra de la gorge… est un chakra de la communication juste, la communication qui a un but,… l’expression de qui vous êtes.

Son dysfonctionnement se traduit par exemple par la difficulté de communiquer (le mutisme), ou encore par l’excès de verbiage, parler pour ne rien dire. Dans le fonctionnement sain, les mots sont justes et créateurs, ce qui signifie qu’ils concrétisent quelque chose.

Vishuddi représente la zone de transmission de la conscience physique de l’équilibre supérieur. Symbole de pureté, il est considère comme étant la porte de la libération. Il a une influence directe sur la thyroïde, les parathyroïdes et les cordes vocales.

Si ce chakra fonctionne de manière équilibrée, la voie est harmonieuse, le langage clair, la personne à la capacité de s’exprimer pleinement.

C’est le chakra des grands orateurs et des spécialistes de la communication. Grâce au chakra de la gorge, nous extériorisons tout ce qui vit en nous : autant nos sentiments de joie que ceux de tristesse.

Ce chakra correspond également a la fonction sensorielle de l’écoute : nous ouvrons nos oreilles pour écouter toutes les voies de la création, qu’elles soient ouvertes ou cachées.

Nous développons ainsi une confiance à toute épreuve en notre guide suprême personnel, nous percevons notre propre voix intérieure.

Il nous permet de prendre conscience de notre véritable objectif dans cette vie et sur ce plan de conscience, d’entrer en communication avec des entités d’autres plans d’existence, de recevoir et de transmettre des messages qui nous parviennent des plans subtils.

Vishuddi harmonieux donne la possibilité de s’exprimer de toutes les manières, par la créativité, et donne également le don d’écouter les autres avec le cœur et la compréhension intérieure.

Générateur de vitalité et de longévité, Vishuddi prévient les troubles de la vieillesse, apporte tranquillité d’esprit, sérénité, bonté, endurance.

Les dons et les pouvoirs que nous connaissons chez les yogis accomplis sont lies à l’activation de ce chakra qui donne aussi la capacité de transmettre un enseignement spirituel.

Activation du chakras par les aliments et les herbes

  • Légumes : Pastèque, melon, tomate, jus de légumes, algues
  • Protéines : Poissons, crevettes
  • Graines/huile : Huile d’olive
  • Fruit sec : raisin sec, amandes
  • Herbe aromatique : Menthe poivrée, menthe, sauge, tussilage
  • Fruit : Jus de fruits, avocat, framboises
  • Epices/thé :  Citronnelle, thé vert, curcuma
  • Parfum/huile essentielle

Symptômes de l’ouverture

Lorsque le chakra de la gorge est correctement développé, il fluidifie les capacités oratoire des journaliste, des poètes, des acteurs, des humouristes et de tout ceux dont le travail est étroitement lié à la parole. Au-delà de la communication, un chakra de la gorge équilibré est également bénéfique pour toute activité nécessitant une concentration intense et un apprentissage rigoureux.

L’élévation de conscience associée à ce cinquième chakra permet enfin de s’ouvrir au monde avec plus de générosité et de mieux apprécier les différents sons qui le composent, sans oublier une sensibilité accrue à la musique et au rythmes. Les musiciens et les mélomanes, mais aussi ceuw ui jusque-là se croyaient insensible à l’action de la musique sur l’esprit enrichissaient leur monde intérieur et amélioraient leur empathie envers ceux qui les entouraient.

VISHUDDI TROP ACTIF « TROP OUVERT »

Trop actif ou surdéveloppé, dans des cas extrème,, l’individu peu vouloir, recourir à un comportement manipulateur de manière abusive, motivé par une soif aiguë de pouvoir et de contrôle de sa famille et de son environnement professionnel.

On retrouve un fonctionnement excessif du chakra de la gorge chez les gens qui manipulent les autres par leurs discours ininterrompus, ou essayant d’attirer l’attention sur eux par un flot de paroles.

Très peu sure d’elle, la personne ne s’autorise pas à paraître en position de faiblesse, et va tenter le tout pour le tout pour sauver une apparence de force.

Tendances au bavardage ininterrompu, manque de capacités d’écoute, volonté de toujours avoir raison, mauvaise foi.

Pour cacher son manque de confiance en elle-même, la personne aura tendances à utiliser une ironie perpétuelle, et des attitudes théâtrales hors de propos, avec force mouvements excessifs des bras et des mains.

Elle aura tendance à passionner les débats à l’excès, et on retrouve souvent des tendances à la mythomanie et à la mégalomanie.

VISHUDDI BLOQUE « TROP FERME »

Inactif ou sous-développé, les symptômes les plus courant chez un individu sont une timidité excessive, une crainte injustifiée que toute discussion animée puisse mener à une confrontation et finalement à un effacement de la personnalité en ne cherchant jamais à l’emporter dans aucune situation.

Le langage est grossier et brutal ou sobre et froid.

Des complexes inconscients de culpabilité et d’angoisse empêchent de voir ou d’exprimer librement les émotions, les pensées, les besoins ou les sensations.

Tout cela peut se traduire par de la timidité, des bafouillages, bégaiements, difficultés de langage, une voix cassée, aigrelette ou inaudible, de la nervosité, le discours est souvent décousu voire incohérent.

On rencontre dans ce cas des personnes profondément attachées aux traditions, ayant peur de changer de lieu, de travail, de pays, de situation.

La personne manque d’expressions du visage et fait peu de mouvements du corps et des mains pendant une conversation.

Elle manque d’assurance, doute sur ses propres capacités de persuasion.

Dépressions profondes, insomnies sévères, nervosité, angoisse, hallucinations, troubles respiratoires, affections des bronches, troubles du vieillissement, amaigrissement ou prise de poids… sont autant de troubles en rapport avec la thyroïde, glande gérée par ce chakra.

Les qualités du cinquième chakra sont la diplomatie, les relations pures avec autrui et un détachement qui nous permet de garder une attitude de témoin envers ce qui nous entoure.

La culpabilité qui est un attachement tenace se dissout et nous développons une attitude collective sans domination, ni sentiment d’infériorité.

Notre communication devient douce et constructive. La jalousie qui bloque ce centre disparaît.

Le chakras du troisième oeil (ou AJNA)

AJNA : le  » Troisième Oeil  » Signifiant savoir, percevoir ou diriger.

Définition

  • Emplacement : sur le front entre les deux sourcils
  • Élément : lumière
  • Mantra : OM, KSHAM
  • Divinité : Paramashiv, Shakti Hakini
  • Planète : Uranus
  • Nature : Nuit, ciel étoilé
  • Animal
  • Qualités : Sagesse, intuition, extra-lucidité
  • Positif : Intuition, illumination, immagination, conscience de soi
  • Négatif : Irresponsabilité, égoïsme, exaltation
  • Voyelle : l
  • Note : LA
  • Pétales : 2
  • Sens : Sixième sens
  • Couleur : Bleu foncé, bleu outremer, indigo
  • Glande associée : Épiphyse
  • Organes associés : système endocrinien, hémisphère gauche du cerveau, œil gauche, nez, oreilles, sinus, une partie du système nerveux
  • Mots associés : vision intérieure, intuition, clairvoyance, compréhension, perception, imagination, concentration, paix intérieure, projection, la manifestation
  • Verbe : Je vois
  • Signification : Je vois
  • Maladies liées : maux de tête, migraines, maladies du cerveau, douleurs oculaires, baisse de la vue, baisse auditive, inflammations de l’oreille moyenne, rhume, inflammation des muqueuses, maladies du système nerveux, troubles neurologiques, schizophrénie, maladies psychiques, trouble de la concentration et difficultés d’apprentissage.
  • Méridiens acuponcture: Triple Réchauffeur, Foie, Vésicule Biliaire, Vaisseau Gouverneur
  • Postures de Yoga : Position foetale, toutes les postures inversées (apport sanguin à la tête), Perche,  Charrue, Lotus, La montagne, Chandelle.
  • Sa couleur : Violet ou Indigo.
  • Lithothérapie : Améthiste, saphir de Ceylan, oeil de faucon, fluorite violette, lapis-lazuli, pierre de lune, fluorite arc-en-ciel, oeil de fer, argent, grenat violet, aventurine bleue, azurite.

Quand doit-il être harmonisé

  • Souvent la sensation que la vie est triste et vide de sens ; 
  • On vit souvent dans la peur et d’une humeur maussade ;
  • Il nous est difficile de nous laisser aller à notre fantaisie ;
  • On n’a pas très confiance dans notre propre intuition ;
  • On n’a pas le sens de l’orientation ;
  • On se sent perdu et sans but précis ;
  • Pensées désordonnées et on manque de concentration ;
  • On aimerait apporter plus de lumière dans notre vie ;
  • Quand on aimerait élever nos connaissances.

Au niveau du chakra frontal, nous devons percevoir notre moi supérieur, il nous fait percevoir ce qui n’a pas d’existence matérielle. C’est le « troisième œil » ou le « sixième sens » en liaison directe avec les fonctions supérieures de la conscience, le siège de notre intuition. On le qualifie souvent en langage courant de « pressentiment », en fait une connaissance qui ne fait pas appel à l’intellect.

Par les exercices relatifs à ce chakra, nous pouvons voir au-delà de nous même, fortifier notre intuition, la clarté de notre pensée et la portée de notre ressenti. C’est la démarche vers les valeurs supérieures de la vie.

C’est là où se loge notre intuition, notre confiance, notre lucidité et notre pouvoir de méditer.

Autorité, prise de conscience et connaissance intérieure directe de la réalité. Communément appelé « le troisième œil », on l’appelle aussi chakra maître parce qu’il active les autres chakras principaux. C’est pour cela que les guérisseurs touchent souvent ce point.

Il est situé à la racine du nez, entre les deux yeux. Il est connecté avec la glande pituitaire, à l’hypophyse et à l’hypothalamus. Il est lié au nez, aux oreilles, au système nerveux, et concerne la partie cérébrale antérieure.

Lucidité, créativité, conscience et capacité des perceptions extrasensorielles… le monde n’est pas que le visible…Son élément est le son intérieur.

Au niveau émotionnel il nous mène de la cristallisation à la transparence.

Sa couleur est l’indigo.

Ce centre est rattaché à tous nos sens ainsi qu’aux perceptions extra sensorielles : intuitions se manifestant par les perceptions internes de nos sens. C’est notre poste de commande central, qui s’éclaire, lorsque nous acceptons le libre passage des énergies à travers nous.

Au niveau de conscience qui lui correspond, nous pouvons à volonté utiliser les informations contenues dans l’inconscient collectif et aider ceux qui le souhaitent à retrouver leur chemin. C’est le chakra des clairvoyants.

Sa transparence permet l’accès instantané à la conscience planétaire. Les vérités liées à ce plan sont conçues dans la perception de l’unité et dégagées du jugement. Nous pouvons en libérant la conscience harmoniser notre itinéraire avec nos besoins évolutifs. Il est comme un grimoire ou tout est écrit, mais les informations qu’il contient peuvent se modifier à chaque instant en fonction des nouvelles ouvertures de conscience réalisées. A ce niveau, nous réalisons que nous sommes tous liés, et que nos projections interfèrent avec celles de notre entourage dans la création du monde réel.

Nous vivons notre réalité en fonction de ce que nous avons décidé de croire, mais également en fonction des croyances de notre entourage, concernant cette réalité.

Il représente le mental, la cogitation mais aussi la vision de la vie, la connaissance de soi, le discernement, l’intuition, la guérison, l’imagination créatrice, la clarté et l’unité. Il correspond à l’inspiration et à l’éveil spirituel. C’est l’espace entre les deux hémisphères cérébraux, il est au-delà du temps et peut ralentir le vieillissement.

C’est le chakra de la méditation, de la vision intérieure, du don de clairvoyance et de médiumnité, de sagesse et de grande perception sous toutes ses formes. Une bonne Aura de ce chakra calmera les personnes alentours.

Il est relié à la glande hypophyse, à la Zone cérébrale inférieure, aux yeux, au nez, aux oreilles

Dans son fonctionnement sain, il nous donne une vision claire et juste des situations. Dans une vision ordinaire, commune, lorsque ce chakra n’est pas fonctionnel, nous ne voyons « pas plus loin que le bout du nez », c’est-à-dire que nous sommes plutôt égocentriques, cherchant à satisfaire nos intérêts, restant fixés sur nos habitudes et notre sécurité. Nous n’acceptons pas les aléas de la vie, ni les douleurs de l’existence.

Son ouverture amène à la vison élevée et lucide sur les choses et les êtres, au regard neuf sur la vie et les êtres, une forme de tremplin aux dimensions élevées de conscience. En nous nait alors la compréhension de la véritable essence de l’être humain, du sens de la mort et de la vie. Son association avec la glande pinéale (épiphyse), souvent elle-même associée à la vue, aux yeux et au troisième œil est donc tout à fait naturelle.

Activation du chakras par les aliments et les herbes

  • Légumes : Navets, échalotes, oignons rouges, champignons
  • Protéines : Poisson
  • Graines/huile : Huile d’olive
  • Fruit sec : Fighe, noix
  • Herbe aromatique : Epicéa, euphrasie, romarin
  • Fruit : Myrtilles, mûres, raisins, framboises, figues
  • Epices/thé : Poivre noir, thé, tisane, café, cacao, chocolat, noix de cajou
  • Parfum/huile essentielle : Citronnelle, violette, cajeput

Symptômes de l’ouverture

Lorsqu’il est correctement développé, le chakra du troisième oeil est une passerelle vers les perceptions extra-sensoreilles, à la manière d’un filtre qui nous permet de voir en trois ou quatre dimensions ce que nous n’avons pu voir qu’en deux jusque-là. 

Cette nouvelle perception de la réalité plus profonde des êtres et des chosesnosu rapproche encore plus de la vérité et ouvre la voie à l’immagination et à la créativité.

Les exercices de meditation et de Yoga visant spécifiquement à la bonne circulation de l’énergie subtile du sixième chakra ont pour but  de nous libérer des contradictions et des conflits qui nous assaillent constamment lorsque nos pensées se forment, afin de réaliser la paix intérieure par le contact direct avec le monde spirituel.

AJNA TROP ACTIF « TROP OUVERT »

Trop actif ou surdéveloppé, l’individu peut être sujet à des trouble de duplication de la personnalité, à une soif de pouvoir incontrollable et à un sentiment exalté de pouvoir absolu.

Il peut amener à une l’intellectualisation excessive de la moindre chose, et souvent à prendre « la grosse tête ».

Il peut mener au mysticisme et à l’irrationnel avec un rejet du réel, du matériel et du plaisir.

On trouve aussi dans ce cas des séducteurs/trices pervers, se servant de leur supériorité intellectuelle, affichant mépris des autres et arrogance.

AJNA BLOQUÉ « TROP FERME »

Inactif ou sous-développé, cela peut parfois être associé à des troubles psychologiques tels que la dépréssion, ou, d’une manière plus bénine, à un manque d’intérêt pour le monde extérieur, à un profond égoïsme et à un évasion de ses propres responsabilités.

A l’inverse, Ajna bloqué va provoquer une vie entièrement dominée par les besoins matériels, des besoins physiques, les émotions irréfléchies.

Le rejet et refus de tout ce qui parait irrationnel à première vue, sans aucun essai de réflexion, incapacité à l’intellectualisation, désintérêt des cultures, du savoir, des sciences, manque de curiosité;  refus des vérités spirituelles parce qu’elles paraissent basées sur l’imagination, ou qu’elles sont des rêveries absurdes sans aucun intérêt.

La pensée s’oriente essentiellement en faveur des opinions dominantes, comportement de « mouton » en société, adhésion aux idées toutes faites, aux préjugés, ce qui peut provoquer stress et panique lorsque l’on sort des sentiers battus.

Il provoque des insomnies, céphalées, migraines, maux de tète chroniques, troubles de la mémoire, surdité, sinusites… perturbation de l’irrigation sanguine du cerveau, certaines tumeurs cérébrales, certaines douleurs cervicales et de la colonne vertébrale.

Il est le centre du pardon et de la compassion.

Le pouvoir du pardon remplace la colère, la haine et les sentiments de revanche par l’humilité et une conscience sans pensées qui révèle en nous la beauté du silence et la réalité du moment présent.

La pureté des yeux est importante pour ce centre.

Une façon de nettoyer l’Ajna est de regarder la nature, le ciel et la terre.

Le chakras coronal (ou SAHASRARA)

SAHASRARA : Signifiant lotus aux mille pétales.

Définition

  • Emplacement : Sommet du crâne (fontanelle), au niveau du sommet du crâne, c’est l’une des principales entrées d’énergie.
  • Élément : Pensée
  • Mantra : HA, OM
  • Divinité : Shiva
  • Planète : Neptune
  • Nature : Sommet de montagne
  • Animal : Serpent
  • Qualités : Spiritualité, illumination, union cosmique
  • Positif : Communion avec le cosmos, connaissance universelle
  • Négatif : Superstition, attirance pour la magie noire, retrait du monde, isolement, dépression
  • Voyelle
  • Note : SI
  • Pétales : 1000
  • Sens : Cosmique
  • Glande associée : Pinéale
  • Organes associés : Cerveau central (mésencéphale) + hémisphère droit, œil droit, système nerveux central
  • Mots associés : Perfection, intégration, unité avec le divin, sagesse et but, conscience universelle, compréhension, éclairement
  • Verbe : je sais
  • Signification : Je comprends
  • Maladies liées : maux de tête, faiblesse du système immunitaire, sclérose en plaques, troubles nerveux, cancer, troubles psychiques, troubles de la mémoire, insomnies.
  • Méridiens acuponcture: Vaisseau Gouverneur
  • Postures de Yoga : Position de la montagne, Toutes les postures inversées, Perche, Lièvre, Tortue, Chaise yoguique.
  • Lithothérapie : Opale noble noire, cacholong, quartz clair, diamant, or, diamant Helkimer, perle, pierre de lune, obsidienne arc-en-ciel, sélénite, calcite blanche, opale noble blanche.

Quand doit-il être harmonisé

  • On est dépressif ; 
  • On manque de joie de vivre ;
  • On manque d’énergie malgré un sommeil suffisant ;
  • Quand on a des maladies chroniques ;
  • Quand notre système immunitaire est très affaibli ;
  • Quand on est en quête des mondes supérieurs ;
  • Quand on pense qu’il n’y a pas de vie après la mort ;
  • Quand on a envie de découvrir la force de la sagesse.

Ce chakra est en connexion avec la glande pinéale, l’épiphyse et la partie cérébrale postérieure.

Il échappe au corps physique. 

Il transcende l’action de tous les autres chakras, et il nous ouvre les « Portes du Royaume du Tout », il nous relie avec le cosmos, l’Univers, l’Infini. 

Lorsqu’il y a dysfonctionnement, cela peut entraîner des troubles physiques et psychologiques du cerveau, ou troubles de la glande pinéale.

Intérêt pour la Spiritualité. la méditation…

Le septième chakra correspond à la couronne d’énergie qui se forme au sommet de la tête, lorsque l’énergie circule harmonieusement. Il est l’expression de notre harmonie. 

Elle s’ouvre vers le haut.

C’est le point où afflue l’énergie cosmique. Son élément est la lumière intérieure.

A ce niveau de conscience, nous sommes connectés à toute l’humanité. Sa note le Si, sa couleur, le violet mais elle peut apparaître aussi en blanc ou en or.

L’hormone qui lui est associée, la sérotonine agit contre le stress, augmente l’optimisme, accentue les sensations d’énergie et de force physique.

Émotionnellement, elle concerne les polarités orgueil/harmonie, humilité. Il est lié à tous nos sens et permet d’éprouver l’empathie qui est la faculté de percevoir l’état physique et émotionnel des personnes côtoyées. Sa pleine conscience libère de la roue des incarnations terrestres.

C’est le siège de notre spiritualité, nos acquis, de notre conscience, ainsi que notre désir d’accomplissemen

Il correspond au système de croyance, à la vision de spiritualité, à la sagesse, à la voie spirituelle, à la connaissance totale de soi, la pureté, la sagesse et la conscience de l’âme. 

Par-là, passe la connexion directe avec le Divin et les Guides.

C’est le chakra des mystiques, des initiés, des saints, mais aussi des grands malades mentaux car où le mystique nage, le schizophrène coule…

C’est le chakra de la méditation, de l’accession au nirvana, de la supra-conscience.

La concentration sur ce chakra permet d’attirer les énergies intérieures et ambiantes à des fins spirituelles, ou pour s’intégrer au mental cosmique.

ctivation du chakras par les aliments et les herbes

  • Légumes : Artichaut, aubergine, betterave rouge, radis blanc, champignon blanc ;
  • Protéines : Poisson blanc
  • Graines/huile : Riz
  • Fruit sec : Noix
  • Herbe aromatique : Thym
  • Fruit : Figues, cerises, prunes, noix de coco
  • Epices/thé : Gimgembre, café
  • Parfum/huile essentielle : Bois de rose, géranium

Symptômes de l’ouverture

L’activation deu chakra couronne, c’est vraiment possible qu’une fois les six autres centres énergétiques ont été ouverts.

En effet, seule l’ouverture du chakra couronne peut permettre à celui qui l’obtient, en plus d’être libéré du cycle de réincarnation (karma), d’accéder à des pouvoir surnaturel tel que la lévitation. 

C’est donc le travail dervent et humble de toute une vie qui peut permettre d’esperer un jour atteindre l’état de conscience cosmique extrasensorielle, ce qui n’est certaineemnt pas une vaine recherche de pouvoirs surnaturels.

SAHASRARA TROP ACTIF « TROP OUVERT »

Ce chakra n’est jamais trop ouvert ou trop actif, mais par des « manipulations » imprudentes, il peut être « déréglé » et en désharmonie.

Trop actif ou surdéveloppé, il est possible que les symptomes associés se manifestent par des troubles de la personnalité, en particulier un rejet complet du monde et un isolement total. Jusqu’ici, l’individu préfèrerait vivre en solitaire et refuserait toute communication avec le monde extérieur.

Dans ce cas la personne ne se sent pas faire partie de ce monde, se sent exclue, en perte d’identité, son ego est dilué, et cela peut aller jusqu’à la folie.

Elles ont beaucoup de peine à vivre normalement, n’ont jamais « les pieds sur Terre » et doivent impérativement travailler assidument sur les premiers chakras pour s’assurer une stabilité qui leur échappe.

Dans ses effets néfastes, ce centre des mystiques est aussi celui des délires mystiques (difficilement guérissables), des schizophrènes et des drogues.

S’il délivre de la peur, il peut être extrêmement dangereux. Certains mystiques en plein délire s’exposent à des manifestations et des pulsions négatives et violentes.

SAHASRARA BLOQUE « TROP FERMÉ »

Un chakra coronal trop bloque peut avoir pour conséquence des personnes ressentant une sorte d’absurdité face a la vie, tout en ayant peur de la mort.

Inactif ou sous-développé, l’individu à tendance à se tourner de manière obssionnelle vers la magie et les arts ocultes, tout comme il se persuade de disposer de pouvoir lui permettant d’influencer la réalité. De plus, une personne dont le chakra coronaire est mal irrigué à une lecture de sa vie sous l’angle presque esclusif de la superstition, au risque de devenir totalement paranoïaque.

Pour refouler et ignorer ce vide, elles se lancent dans un surcroit d’activité, en se chargeant de nouvelles responsabilités, pour se prouver qu’elles sont indispensables.

On assiste alors à certains moments de la vie à des dépressions importantes, des remises en questions, des prises de conscience de l’absurdité de la vie actuelle. Mais il faut savoir que le Chakra Couronne est rarement ouvert naturellement.

Son ouverture se fera au fur et a mesure de votre évolution spirituelle, et du travail fait sur les autres chakras.

Aucune sorte d’intervention ne peut se faire sur Sahasrara. Toute « manipulation » serait suicidaire.

Liens et résumé sur les chakras

Les chakras inférieurs et supérieurs

Vidéos

Publications

 

Liens

 

Lexique

Energie vitale pure ou qi ou prana : souffle et principe vital provenant de la terre, de l’univers. Cette énergie est omniprésente autour de nous. Elle est également appelée énergie cosmique ou éthérique.

Nadis (sanskris) : les nadis sont des canaux énergétique dans lesquels circule l’énergie vitale.

Chakra (sanakris) : signiefie roue, centre énergétique vitale ou pranique lié aux corps subtiles permettant une circulation d’énergie.